• Voilà, ouf! C'est fini!! on était trois élèves de notre chère profinette adorée à devoir passer l'épreuve. On l'a fait, et même pas mal! Mais quand même, c'est pas super top génial, avec les gens qui se baladent, vous regardent 2 secondes, l'ascenseur dans notre dos qui monte et qui descend, les gens sur les escalators qui font coucou, les mioches qui crient, les caddies qui font badroum-badroum sur le carrelage.... Il y avait tellement de bruit que le monsieur qui était la pour coacher le tout nous a dit bah, les pianissimo et les piano, faut laisser tomber! (Non mais quoi?! Il se figure que c'est physiquement possible de tenir 8 minutes de Liszt forte et fortissimo??! pfff...) Enfin, on est vivantes, mon ex (prof de maths) et mon ex-ex (prof de gym) sont passé avant et après nos prestations (oui, je les aimais pas à la folie) et voilà, on a reçu un salaire à deux balles (bon, ok, à la rigueur 5.-), un bon pour une pâtisserie et une boisson au resto. (Ouais mais bon, à 12h30, une pâtisserie...) Pis moi, même que ma profinette-chérie m'a offert un livre: Le prophète de Gibran (je vous vois venir: non, je ne l'ai pas encore lu. Par-contre à 9 ans, quand vous lisiez la BD de Barbie et Ken ou celle de Batman, moi, je lisais les 3 tomes des Misérables, moi!!). Bon, faut que je fasse un planning bouffe de la semaine et une liste de commi.



    °°°°°°°°°°
    mood: Youhou: chuis enfin en vacances (.... jusqu'à mardi 05h40..)
    musique: niama


    3 commentaires
  • Un "petit" billet pour un grand pianiste, peut-être le plus grand en ce moment...
    Evgueni Kissin naît en octobre 1971 à Moscou et commence à jouer du piano en copiant des morceau à l'oreille alors qu'il a à peine deux ans. Lorsqu'il a six ans, il entre dans une école pour les enfants doués, l'Ecole de Musique Gnessin de Moscou. Il étudie auprès de Anna Pavlovna Kantor. Il donne son premier concert à dix ans et un an plus tard, il donne son premier récital.
    En mars 1984, il commence à se faire connaître au-delà des frontières soviétiques avec les deux concertos de Chopin donné avec les Philarmonique de Moscou sous la baguette de Dmitri Kitaenko, enregistrés par Melodia. Un an plus tard, Kissin donne ses premiers concerts à l'étranger, tout d'abord en Europe de l'ouest puis, dès 1986, aussi au Japon. Kissin commençe à se faire remarquer en Europe en 1987 au Festival de Berlin et il joue en 1988 sous la direction d'Herbert von Karajan le Concerto pour piano n° 1 de Tchaïkovski. L'année suivante, il fait une tournée en Europe accomagné par Vladimir Spivakov et participe au Concert du Réveillon de l'Orchestre philharmonique de Berlin, dirigé par Karajan. Il cumule ensuite les distinctions et les premiers prix lors des concours.
    Evgueni Kissin privilégie les grands compositeurs romantiques, bien que Bach reste son compositeur favori. Il joue le plus souvent en récital ou avec orchestre, mais il a très peu d'expérience en musique de chambre.



    Pour avoir une biographie plus détaillée, rendez-vous sur son site (avec de brillants extraits musicaux ^^) en cliquant ici (ou bien , c'est comme vous le sentez!).



    Bon, et moi je vais rejoindre la musique de Kissin dans mes rêves, blottie sous ma couette...
    Bonne nuit les enfants.





    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique